DEPART: Interview Maxime Lebreton

17 juin 2016 - 09:23

Vitesse, endurance, pied gauche fou (trop parfois), envie …  Vous avez trouvé avec qui nous allions nous entretenir aujourd’hui ? Max est de ceux à qui il est difficile de reprocher quelque chose après un match. Toujours à fond, il est de ces joueurs pour qui la gestion de l’effort est un détail. Des buts fous, des ratés (aussi) fous, quelques mauvais choix, et un compteur but pas dégueulasse en 4 ans, pour l’homme replacé arrière gauche en cours de saison, voilà ce qu’on retiendra de Max. Celui qui répond (presque) toujours présent pour un foot le dimanche nous quitte… rencontre !

 

Salut Max. Tu as disputé 16 matchs cette année toutes compétitions confondues avec la B, et. Quel bilan tires-tu de cette année passée ? 

Plutôt une bonne saison malgré des résultats assez négatif pour la B au vu de l'équipe qui était mise en place. Malgré une saison assez faible en but personnellement qui est peut être mon point négatif. Un très bon groupe en B, très soudé. Une troisième place qui correspond au niveau de l'équipe plutôt qu'aux performance, car il est vrai que certain résultat sont assez loin de ce qu'il y aurait du être.

 

Tu as annoncé au club que tu raccrochais  les crampons, et qu’à 23 ans tu prenais, hélas déjà ta retraite. A contre cœur ? Est-ce définitif ?

 Effectivement je ne serais pas de l'UCAP l'année prochaine, je ne peux pas rester sur le terrain et doit me concentrer sur mes études arrivant en master il sera compliqué de continuer le foot en même temps. A contre cœur oui car c'est mon club ou j'ai grandit et donc j'aurai aimé faire plus d'années à l'UCAP.
Je ne peux pas dire si mon choix est définitif ou pas car cela dépendra surtout de mon avenir après le master.

 

Quels souvenirs garderas-tu de ces 4 années à l’Ucap ?

 Un très bon souvenir car c'est avant tout une bande de pote avec lesquels on s'amuse sur le terrain et avec qui il est bon de vivre des matchs (bon ou mauvais). Un groupe soudé même dans la difficulté

 

Est-ce que tu as quand même un mauvais moment ?

 Je pense que mon mauvais moment est un peu l'ensemble de ma saison n'ayant pas pu apporter tout ce que je voulais à l'équipe que ce soit en terme de but mais aussi collectivement, j'avais du mal à être à 100%.

 

Nous profitons de cette interview pour en savoir un petit peu plus sur ton rapport à l’Ucap. T’as une anecdote vécue au club que tu n’as jamais osé raconter ?

Non je n'ai pas d'anecdote que je n'ai jamais osé raconter, tout le monde est  courant quand quelque chose ce passe au sein de l'UCAP

 

Le meilleur joueur de l’Ucap avec lequel tu ai joué ?

 Je dirais Mickael ANIS, car au milieu c'est une référence, il ne perd pas de ballon et fait des passes propres, rien à dire sur son jeu, ses choix lors d'un match, c'est un très grand joueur

 

Le plus gros touriste ?

 Je dirais que c'est moi à ce niveau la car j'ai loupé pas mal de match et entraînement cette saison

 

Celui que tu préfères voir sur le banc plutôt que sur le terrain ?

 Mickael LOUIS il m'a pris m'a place sur le terrain en fin de saison donc si il est sur le banc je suis sur le terrain ^^

 

Le plus énervant à l’entrainement ?

 Bonne question, il faut y aller pour savoir

 

Le plus à l’écoute ?

 Je ne peux pas choisir, dans le groupe tout le monde est assez à l'écoute et est solidaire

 

Le plus tête en l’air ?

 Je dirais Salvatore Cyrilou (Cyril Léonard)

 

Celui dont on ne parle pas mais qui mériterait plus de lumière ?

 Mickael Courty qui pour moi est très fort devant le but et reste toujours discret dans le vestiaire.

 

Qu’est-ce qui va te manquer à l’Ucap pendant ta retraite ?

 De jouer je vais sûrement prendre du poids sans courir

 

Tu resteras supporter de l’Ucap à distance ou au bord du terrain ?

Quand je pourrais je viendrais sur le bord du terrain supporter l'UCAP mais aussi faire marcher la buvette.
Mais bien sûre je suivrais le club à distance.

Et pour finir ALLEZ L'UCAP !!!

Commentaires